Alerte email

Annonces sélectionnées (0)

E-commerce: comment les sites de petites annonces gratuites font-ils pour être rentables ?


Offrir des services gratuit à 100% et être rentable... Comment est ce possible?

Qu'est ce qui se cache derrière? Quelle est la bonne stratégie?

 

La réponse dans cet article
Voilà la question qu’un client á posé il y a quelques jours à propos des sites de petites annonces gratuites. Très étonné en voyant tous les efforts que nous déployons pour permettre aux commerçants d’utiliser notre plateforme de petites annonces pour vendre en ligne. En effet, après avoir créé son compte sur le site banabaana.com. il a pu faire en 02 semaines un chiffre d’affaires de 350.000 FCFA.  Il s’attendait à ce que nous l’appelions pour lui demander un pourcentage à titre de commission, mais au bout d’un mois, il n’a reçu ni coup de fil, ni e-mail à son adresse. Ne comprenant toujours rien, il a eu peur et a même cessé de publier ses annonces.  Notre réponse là étonné, et il est reparti en nous disant qu’il mettra plus d’une centaine de produits en ligne, et accordera un plus d’importance à la vente en ligne.


Vous avez aussi envie de savoir ce que je lui ai dit pour faire disparaître ses inquiétudes?

Lisez la suite.

Voici comment les sites de petites annonces font pour gagner de l’argent.
Pour commencer, il faut savoir qu’il existe plusieurs formes de e-commerce. Une entreprise qui décide de faire de la vente en ligne peut par exemple créer une Boutique en ligne, Un Marketplace, ou un site de petites annonces, etc.  Chaque forme de e-commerce a ses particularités. Commençons par les boutiques en ligne pour terminer sur les sites de petites annonces.


Les boutiques en ligne: définition et fonctionnement

Une boutique en ligne, c’est tout simplement la représentation d’un point de vente physique sur internet. Vous êtes propriétaire d’une supérette ou d’un supermarché par exemple, et vous créez un site de e-commerce pour toucher un public plus large que celui de votre zone de chalandise directe. Alors, il s’agit d’une boutique en ligne. Les produits commandés en ligne sont pris dans votre point de vente physique et envoyés à la livraison.


L’avantage de cette forme de e-commerce est l’augmentation du chiffre d’affaire de l’entreprise, ou de la boutique. Les entreprises sont emmenées à pratiquer cette forme de e-commerce lorsque les ventes physiques stagnent. Elles veulent alors être plus rentables sans avoir à dépenser en charges fixes, recrutement de nouveau personnel, nouveau loyer, … pour s’implanter dans un autre quartier, ou dans une autre ville.


Les Marketplaces: définition et fonctionnement

La Marketplace est la seconde façon de faire du e-commerce. Elle est différente des boutiques en ligne, car dans ce cas, plusieurs commerçants différents peuvent vendre sur la plateforme. En effet, la plateforme de Marketplace appartient à une entreprise, qui permet aux commerçants de créer leurs boutiques (comme dans le premier cas) sur cette dernière pour vendre en ligne moyennant paiement des frais d’utilisation de la plateforme. Ces frais peuvent être fixes, ou variables en fonction des ventes réalisés par chaque vendeur/boutiquier.


L’avantage des Marketplace pour les commerçants c’est qu’ils n’investissent rien du tout pour vendre en ligne. L’autre avantage c’est qu’ils payent uniquement lorsqu’ils vendent. Dans la majorité des cas, les commerçants majorent leurs prix de vente d’un taux allant parfois jusqu’à 25% en fonction du type de produits, afin de payer la commission tout en maintenant leurs marges. Dans tous les cas, le propriétaires du Marketplace gagnent, les commerçants aussi.


C’est ce que font Ebay et Amazon et plusieurs autres sites. Tout le monde peut vendre sur ces plateformes, à condition de respecter leurs conditions d’utilisation. Tout comme les boutiques en ligne, cette forme de e-commerce a des avantages pour les vendeurs, pour les commerçants et aussi pour les clients.


Les clients ont un assortiment large et profond de produits, même si les prix sont parfois élevés du fait de la commission à payer à la place de marché.
Les commerçants voient leur chiffre d’affaires significativement augmenté, car c’est la place de marché qui s’occupe du social media marketing, du SEO, (…), bref de tout l’investissement marketing. La place de marché gagne aussi, bien entendu de l’argent, car elle perçoit des commissions sur toutes les ventes. L’autre inconvénient c’est que parfois les commandes sont passées en ligne, pourtant le stock n’est plus disponible chez le vendeur, tout simplement parce qu’une vente physique a été faite en journée. Cette raison d’annulation arrive fréquemment chez les Marketplace Africaines qui n’ont pas encore trouvé la bonne astuce pour y remédier.


Les sites de petites annonces gratuites: définitions et fonctionnement

La troisième forme de e-commerce c’est les sites de petites annonces gratuites comme banabaana.com, leboncoin.fr, etc. Dans ce cas, la plateforme donne la possibilité à tous de publier gratuitement des annonces sur son site. Les publications sont gratuites, et aucune commission sur vente n’est payée à la plateforme.

 

Comment un propriétaire de site de petites annonces gagne alors de l’argent ?

Comment leboncoin en France fait pour qu’un français sur trois environ s’y connecte tous les jours ?

Comment leboncoin a fait pour valoir plus de 2,5 milliards d’euros en 2015 ?

 

C’est pourtant facile à comprendre, même si la réalisation est un grand challenge.

Commençons par la gratuité du service. Si les commerçants qui vendent sur les marketplaces majorent leurs prix de 25% qui constituent les frais de commissions à reverser à la place de marché, les sites de petites annonces de leurs côté ne demandent aucune commission, ce qui leur donne la possibilité d’être jusqu’à 25% moins cher sur certains produits par rapport aux Marketplaces.


Les internautes conscients de cela, privilégient les sites de petite annonces gratuites pour leurs achats par rapport aux boutiques en ligne ou aux Marketplaces. Ils gardent ainsi la même marge, en augmentant leur volume de vente. C’est un trafic énorme qui est généré sur le site de petites annonces gratuites, et c’est là que l’entreprise propriétaire du site gagne de l’argent.

 

La vente d’espaces publicitaires.

Si vous avez déjà payé 2000 euros à une régie publicitaire pour occuper un panneau dans un grand carrefour où des milliers de personnes défilent chaque jour, alors sachez que votre message aurait eu plus d’impact en une journée seulement si vous l’aviez publié sur leboncoin par exemple. Vous auriez enregistré plus de 4 millions cinq cent mille vues en une journée seulement, et en un mois plus de 148.500.000 vues. Ce qui correspond à plus de 25 millions de visiteurs uniques en contact avec votre message publicitaire. En plus, des liens de redirection des clics vers votre site web commercial peuvent être ajouté.


Les sites de petites annonces gagnent également de l’argent quand ils vendent des emplacements:

 

OPTION “Logo Urgent”  est une option indiquant les produits à vendre de manière urgente dans la liste des résultats.


OPTION "PREMIUM" (annonce consultée en moyenne 500 fois plus)


OPTION "ANNONCE EN TÊTE" (annonce consultée en moyenne 50 fois plus)


comme on le dit chez banabaana.com. Un emplacement "PREMIUM"  c’est une position en page d’accueil du site. Les annonces qui y sont épinglées sont vues environ 500 fois plus que les autres dans la majorité des cas. Idéal pour les entreprises qui ont de grands stocks de marchandise et qui n’arrivent pas à les écouler facilement.

C’est dans ces moments qu’on se rend compte que les sites de petites annonces sont de puissants outils de vente et de communication.

 

Plusieurs autres techniques qui permettent aux sites de petites annonces de gagner de l’argent existent. Il suffit juste de maîtriser sa plateforme, d’identifier le besoin des entreprises dans différents secteur (Immobilier, assurance, Mode, Télécom, Automobile, emploi et recrutement, etc.) pour leur vendre d’autres services. Voilà comment une entreprise de e-commerce, site de petites annonces gratuites en ligne fait pour gagner de l’argent. Banabaana.com est à votre disposition pour plus d’informations.

 


« PRÉPARATION MENTALE A ENTREPRENEURIAT » Formation 100% GRATUITE offerte par MODELE DE REUSSITE en partenariat avec l’UNIVERSITE AHMADOU DIENG

« Comme avant de faire toutes choses, entreprendre exige une belle et forte préparation. En vous y lançant, vous mettez votre mode de vie, ainsi que celle de votre famille à risque. Parce que, en réalité, personne ne connait d’avance l’issue de son aventure entrepreneuriale, même avec le plus beau plan. Ainsi, les gens pourront ne pas comprendre votre décision. Parents, amis et même votre conjoint(e) pourront se retenir, et même se défaire de vous. Aussi,vous allez subir une forte pression, de telle sorte que vous vous sentirez seul, abandonné. Vous vous sentirez même abandonné et trahi par ce projet qui vous a pourtant causé tant de soucis avec vos proches. Tellement ne pourrez-vous contrôler les hauts et les bas pendant son exécution. Vous allez certainement vivre des moments intenses de doute. Par conséquent, un bon temps de préparation mentale à l’entrepreneuriat est plus que nécessaire avant de s’engager.

Ceci implique une introspection; un auto-examen conscient de vos propres émotions, pensées, sentiments et capacités. La question fondamentale est la suivante: Comment me préparer mentalement pour réussir mon aventure entrepreneuriale ?                                                                                                        Vous découvrirez donc 06 aspects à considérer pour mieux vous preparer mentalement.

Nous croyons fermement que vous êtes nombreux (jeunes) à vouloir créer votre propre entreprise, c’est pourquoi nous vous invitons à venir faire ensemble le premier pas de votre future entreprise.

Conscient de la place primordiale qu’occupe la mentalité dans l’aventure entrepreneuriale, MODELE DE REUSSITE a decidé d’offrir tout le mois d’Avril 2018 trois grandes « CONFERENCE GRATUITE » à toute la jeunesse de Guinée. Ci dessous le programme de la Tournée de conference dans les 03 campus de l’Université Ahmadou Dieng.

En attendant retenez cette citation de K.P.C (PDG du Groupe GUICOPRES)

 

Classement des pays africains en matière de connectivité mobile, selon la GSMA

 

(Agence Ecofin) - L'Ile Maurice arrive en tête de l’édition 2017 du classement des pays africains en matière de connectivité mobile publié par l’Association mondiale des opérateurs télécoms (GSMA). Avec un score de 62,7 points, cet Etat insulaire de l'Océan indien arrive au 76è rang à l’échelle mondiale dans ce classement qui mesure la capacité de plus de 150 pays à connecter ses citoyens à l'internet mobile, et les classe selon un score allant de 0 à 100.

 

Le classement se base sur 4 facteurs clés à savoir l'infrastructure (les installations permettant l'accès à l'internet mobile), les prix (appareils et forfaits mobiles), le degré de prédisposition des citoyens non connectés à s'initier à l'internet mobile (compétences, environnement culturel et politique, etc..), ainsi que le contenu (disponibilité de services répondant aux besoins d'une population locale).

 

L’Afrique du Sud (84è à l’échelle mondiale) occupe la deuxième marche du podium devant la Tunisie (89è), le Maroc, l’Egypte, l’Algérie, le Botswana, la Namibie et le Ghana. L’Angola ferme le Top 10 africain.

 

La Guinée, le Tchad, la République Démocratique du Congo et le Niger arrivent derniers à l’échelle africaine et sur le plan mondial, avec des scores entre 17 et 20/100. Ceci est dû au manque sévère et souvent l'absence d'infrastructures ainsi que par les prix difficilement abordables pour ces populations. Le nombre de citoyens non connectés et non prédisposés à l'être engendre naturellement l'absence de contenu adapté.

 

A l’échelle mondiale, l'Australie, la Norvège et la Nouvelle-Zélande figurent en tête du classement avec des scores supérieurs à 85/100.

Classement de 41 pays africains en matière de connectivité mobile :

 

  • 1.   Maurice (76è à l’échelle mondiale)

    2.   Afrique du Sud (84è)

    3.   Tunisie (89è)

    4.    Maroc (95è)

    5.    Egypte (96è)

    6.    Algérie (99è)

    7.    Botswana (102è)

    8.    Namibie (103è)

    9.    Ghana (105è)

    10.Angola (109è)

    11.Gabon (113è)

    12.Swaziland (115è)

    13.Nigeria (116è)

    14.Kenya (117è)

    15.Lesotho (119è)

    16.Soudan (120è)

    17.Ethiopie (121è)

    18.Zimbabwe (123è)

    19.Cameroun (124è)

    20.Congo (126è)

    21.Tanzanie (127è)

    22.Rwanda (129è)

    23.Côte d’Ivoire (130è)

    24.Sénégal (131è)

    25.Zambie (132è)

    26.Mozambique (133è)

    27.Sierra Leone (134è)

    28.Gambie (135è)

    29.Mauritanie (136è)

    30.Liberia (137è)

    31.Madagascar (138è)

    32.Ouganda (139è)

    33.Bénin (140è)

    34.Togo (141è)

    35.Mali (142è)

    36.Burkina Faso (143è)

    37.Malawi (144è)

    38.Guinée (147è)

    39.Tchad (148è)

    40.RD Congo (149è)

    41.Niger (150è)

Top
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de Cookies.

OK